La poste de campagne n’a pas disparue

Paquets, lettres, informations pour la troupe, le postier du L1 ne chôme pas durant le cours. Même à l’époque des connexions internet, la poste de campagne existe encore. Le caporal Demierre est le responsable de la poste du L1 depuis 5 années. Ce logisticien de métier, ancien apprenti de la Poste, livre avec le sourire une dizaine de paquets par jour à la troupe. Une manière de transmettre sa bonne humeur.

Basé à Marly avec la batterie 2, il effectue le tour des postes de commandement (PC) trois fois par jour. Le matin, il débute par la caserne de la Poya à Fribourg afin de récupérer le courrier et les paquets provenant de l’extérieur. C’est ensuite le départ pour sa tournée, via Kerzers et Grolley avant de retourner à Marly. Une boucle qui lui prend environ deux heures et demi. Il est aussi en charge de faire passer le courrier interne entre les différents PC. Pour cette raison, il effectue le même trajet encore deux autres fois par jour sans passer par la poste de la caserne de la Poya.

Durant la totalité du cours de répétition et du cours de cadre, il aura effectué environ 3500 kilomètres au volant de son véhicule. 2019 étant une année avec moins de kilomètres avec seulement trois PC. L’année dernière, il a effectué plus de 5000 kilomètres pour livrer la poste. Par moment, il sert aussi de taxi pour des soldats devant changer d’emplacement ou à livrer la subsistance sur certains emplacements de la troupe.

Chaque soldat peut recevoir du courrier ou un paquet jusqu’à 5kg gratuitement à l’adresse:

Grade nom prénom
Gr eg L DCA 1 bttr XY
Militär 88241

Plt Fabien Lüthi, PIO gr eg L DCA 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *