Une visite pour l’histoire du L1

Ce n’est pas tous les jours que le gr eg L DCA 1 a l’honneur de recevoir une visite du Chef de l’armée. C’est chose faite depuis jeudi dernier et la demi-journée passée en compagnie du commandant de corps Philipe Rebord et de son aide de conduite l’adjudant-chef Joye. Selon les recherches du commandant du L1 Rinaldo Tanner, il s’agirait même d’une première pour le groupe DCA romand.

Arrivé en fin de matinée à Moudon, le CdA a tout d’abord assisté à une présentation du L1 et de ses missions par le lt-col Tanner. Une présentation qui a permis à nos hôtes de bien se rendre compte de la situation du L1, en particulier de ces défis notamment dans le domaine du personnel.

Après avoir salué les membres de l’état-major et des cdt de bttr du L1, le chef de l’armée a gouté la cuisine de la batterie EM en mangeant à la cantine, avec la troupe. Le programme s’est poursuivi par une présentation de l’exercice «VIDAR» et des cellules de l’EM, alors que notre exercice battait son plein depuis quatre jours déjà.

La visite du CdA coïncidait d’ailleurs avec un moment charnière: le changement de dispositif et la prise de nouvelles positions pour plusieurs unités de feu et groupes obs.

Une fois les bases posées, toute la délégation a pris la route en direction de la Gruyère afin d’aller à la rencontre de la troupe sur les positions. La première visite s’est déroulée sur les contreforts du Moléson juste en dessus du château de Gruyère. A cet endroit, un groupe ALERT d’observateurs était en position dans un alpage. Le CdA a pu observer la remorque avec le radar ainsi que les arrières de la troupe.

La suite de la visite s’est déroulée sur les hauts de Grandvillars sur une position de feu Stinger. L’unité de feu venait d’arriver sur les lieux après un changement dans le dispositif. Le chef de groupe a pu présenter les différents emplacements qu’il allait faire installer dans les prochaines heures (arrières, garde). Mais le plus important se déroulait plus haut dans la pente. Le CdA Philipe Rebord a eu le plaisir de pouvoir découvrir le travail d’une unité de feu Stinger avec une démonstration. Les membres du L1 ont aussi répondu aux nombreuses questions du chef de l’armée qui se montrait très intéressé au système.

Le L1 a eu l’honneur de pouvoir montrer son travail durant une journée au chef de l’armée. Une belle opportunité de souligner l’importance de la DCA romande.

Plt Fabien Lüthi, PIO gr eg L DCA 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *